Comment se passe le dépistage du cancer colorectal ?

Publié le : 08 novembre 20224 mins de lecture

Le cancer colorectal est l’un des cancers les plus courants. Selon l’Institut national du cancer, environ 1 personne sur 20 sera diagnostiquée avec ce cancer au cours de sa vie. Heureusement, si le cancer est détecté à un stade précoce, il est généralement guérissable. Le dépistage précoce du cancer colorectal est donc très important.

Un des cancers les plus fréquents

Le cancer colorectal est l’un des cancers les plus fréquents. Il se passe généralement dans les intestins, mais peut aussi se développer dans le rectum. Le cancer colorectal est une tumeur maligne qui peut se propager rapidement et mettre la vie en danger. Le dépistage du cancer colorectal est très important, car il peut permettre de détecter la maladie à un stade précoce, avant qu’elle ne devienne grave.

Les méthodes de dépistage

Il existe plusieurs méthodes de dépistage du cancer colorectal, simples et indolores pour la plupartsigmoidoscopie. Les méthodes de dépistage les plus couramment utilisées sont la coloscopie, la sigmoïdoscopie, les tests immuno-histochimiques (IHC) et les tests génétiques.

La coloscopie est considérée comme la méthode la plus efficace pour détecter le cancer colorectal. Elle permet de visualiser l’intérieur du côlon et du rectum à l’aide d’un petit tube flexible muni d’une caméra. Si des lésions sont détectées, des biopsies peuvent être pratiquées pour confirmer le diagnostic.

La sigmoïdoscopie est une méthode de dépistage moins invasive que la coloscopie. Elle ne permet de visualiser que la partie inférieure du côlon, mais elle est généralement suffisante pour détecter le cancer colorectal.

Les tests immuno-histochimiques (IHC) sont des tests qui permettent de détecter des protéines qui se trouvent sur les cellules cancéreuses. Ces tests sont généralement effectués sur des échantillons de tissus prélevés lors d’une coloscopie ou d’une sigmoïdoscopie.

Les tests génétiques sont des tests qui permettent de détecter des mutations génétiques associées au cancer colorectal. Ces tests sont généralement effectués sur des échantillons de sang ou de tissus.

Le but du dépistage : détecter la maladie à un stade précoce

Le but du dépistage du cancer colorectal est de détecter la maladie à un stade précoce. L’examen commence par un bilan sanguin complet, afin de vérifier l’absence de symptômes. Ensuite, un examen des selles est effectué pour détecter les sangs occultes. Si des sangs sont détectés, une coloscopie est recommandée. La coloscopie est un examen visuel de l’intérieur du côlon et du rectum à l’aide d’un instrument appelé coloscope.

Pour qui le dépistage est-il recommandé ?

Le dépistage du cancer colorectal est recommandé pour les personnes âgées de 50 à 74 ans. Il est également recommandé pour les personnes à risque élevé de cancer colorectal, comme celles qui ont un parent ou un grand-parent atteint de cancer colorectal. Le dépistage peut être fait de différentes manières, mais le test le plus couramment utilisé en première intention est le test immunologique. Ce test simple et indolore qui peut être fait au domicile. Si le test est positif, cela signifie qu’il y a des sangs dans les selles, ce qui peut être le signe d’un cancer colorectal.

Plan du site