alopécie androgénétique : causes et traitement de la chute de cheveux

Publié le : 08 novembre 20227 mins de lecture

L’alopécie androgénétique est une forme de calvitie qui touche hommes et femmes. Elle se caractérise par une perte progressive et inexorable des cheveux sur le cuir chevelu. Les causes de l’alopécie androgénétique sont multiples et touchent à la fois des facteurs héréditaires et hormonaux. Il n’existe pas à ce jour de traitement efficace à 100% contre la calvitie, mais des médicaments peuvent en ralentir la progression et favoriser la repousse des cheveux.

Alopécie androgénétique : qu’est-ce que c’est ?

L’alopécie androgénétique est une forme de calvitie qui touche les hommes et les femmes. Elle se caractérise par une chute de cheveux progressive et permanente. Cette affection est héréditaire et peut être provoquée par des facteurs hormonaux. Un début de calvitie peut être un signe précoce de l’alopécie androgénétique. Elle se manifeste généralement par une diminution du volume des cheveux et une diminution de la densité des cheveux sur le cuir chevelu. La calvitie peut également être accompagnée de sécheresse du cuir chevelu, de desquamation et de démangeaisons. L’alopécie androgénétique est une forme de calvitie héréditaire. Elle est provoquée par des facteurs hormonaux et affecte les hommes et les femmes, mais plus fréquemment les hommes. La calvitie peut être un signe précoce de l’alopécie androgénétique. Elle se manifeste généralement par une diminution du volume des cheveux et une diminution de la densité des cheveux sur le cuir chevelu.

À consulter aussi : Implant capillaire : comment ça marche ?

Les causes

La perte de cheveux est un problème commun chez les hommes et les femmes. Bien qu’il soit normal de perdre quelques cheveux chaque jour, certaines personnes souffrent de perte de cheveux excessive ou androgénétique. Cela peut être gênant et affecter l’estime de soi. Heureusement, il existe des traitements efficaces pour aider à ralentir ou à stopper la perte de cheveux.

L’alopécie androgénétique est la forme la plus courante de calvitie. Elle est provoquée par un excès de dihydrotestostérone (DHT), une hormone androgène. La DHT se lie aux récepteurs des cellules capillaires situées au niveau du cuir chevelu, ce qui a pour effet de réduire la production de cheveux. Les hommes atteints d’alopécie androgénétique voient leur chevelure se raréfier progressivement, surtout au niveau des tempes et du vertex (sommet du crâne). Les femmes peuvent également souffrir d’alopécie androgénétique, mais cela est beaucoup moins fréquent.

La perte de cheveux androgénétique peut être héréditaire. Cela signifie que si vos parents ont souffert de calvitie, vous avez plus de chances de souffrir de la même condition.

D’autres facteurs peuvent être responsables de la chute de cheveux : le stress, les changements hormonaux, certains médicaments et les maladies. Le stress peut provoquer des pertes temporaires de cheveux, mais il est rare qu’il entraîne une perte de cheveux permanente. Les changements hormonaux peuvent également provoquer des pertes de cheveux temporaires. Certains médicaments, tels que les antidépresseurs, peuvent entraîner une perte de cheveux. Enfin, certaines maladies, comme la thyroïde, peuvent provoquer une chute de cheveux.

Heureusement, il existe plusieurs traitements efficaces contre la perte de cheveux androgénétique. Les médicaments tels que le minoxidil et le finastéride peuvent aider à ralentir ou à stopper la perte de cheveux. Les greffes de cheveux peuvent aussi être une option pour les personnes souffrant de perte de cheveux excessive.

Les traitements médicamenteux

Il existe plusieurs traitements médicamenteux efficaces contre l’alopécie androgénétique. Le minoxidil (Rogaine) est un traitement topique (appliqué sur le cuir chevelu) qui stimule la pousse des cheveux. Il est disponible en vente libre et peut être utilisé par les hommes et les femmes. Le finastéride (Propecia) est un traitement oral qui bloque la production de DHT. Il est uniquement disponible sur ordonnance et ne doit être pris que par les hommes. Les effets secondaires du finastéride sont rares, mais peuvent inclure des troubles de l’érection et de la libido.

Les traitements naturels

L’alopécie androgénétique est une forme de calvitie qui touche principalement les hommes. Elle se caractérise par la perte progressive et graduelle des cheveux sur le cuir chevelu. Bien que l’alopécie androgénétique soit une affection héréditaire, il existe des traitements naturels qui peuvent aider à ralentir ou à inverser la progression de la calvitie.

Les herbes ayurvédiques sont une forme de traitement naturel qui a été utilisée pendant des siècles en Inde pour traiter diverses maladies, dont l’alopécie androgénétique. L’Ayurveda est une forme de médecine traditionnelle indienne qui repose sur l’utilisation de plantes médicinales pour traiter diverses maladies. Les herbes ayurvédiques utilisées pour traiter l’alopécie androgénétique comprennent le henné, le bhringaraj, l’amla et le shikakai.

Le henné est une plante médicinale qui a été utilisée depuis des siècles pour traiter diverses maladies de la peau, dont l’alopécie androgénétique. Le henné est riche en antioxydants, ce qui lui permet de lutter contre les radicaux libres, responsables du vieillissement de la peau. De plus, le henné stimule la circulation sanguine dans le cuir chevelu, ce qui favorise la croissance des cheveux.

Le bhringaraj est une autre herbe ayurvédique qui est utilisée pour traiter l’alopécie androgénétique. Le bhringaraj est riche en saponines, des composés qui aident à lutter contre les hormones responsables de la perte de cheveux. De plus, bhringaraj stimule la circulation sanguine dans le cuir chevelu, ce qui favorise la croissance des cheveux.

L’amla est une autre herbe ayurvédique utilisée pour traiter l’alopécie androgénétique. L’amla est riche en vitamine C, ce qui lui permet de lutter contre les radicaux libres et de favoriser la croissance des cheveux. De plus, l’amla est également riche en flavonoïdes, des composés qui aident à stimuler la circulation sanguine dans le cuir chevelu.

Le shikakai est une autre herbe ayurvédique utilisée pour traiter l’alopécie androgénétique. Le shikakai est riche en saponines, ce qui lui permet de lutter contre les hormones responsables de la perte de cheveux. De plus, le shikakai stimule la circulation sanguine dans le cuir chevelu, ce qui favorise la croissance des cheveux.

Plan du site