Les causes de la bronchiolite du nourrisson

Publié le : 08 novembre 20224 mins de lecture

La santé des nourrissons est extrêmement importante, car ils sont très vulnérables aux maladies. La bronchiolite du nourrisson est une maladie respiratoire qui peut être très dangereuse pour les bébés. Elle est causée par une inflammation des petites voies respiratoires appelées bronchioles. Les bébés atteints de bronchiolite du nourrisson peuvent souffrir de difficultés respiratoires sévères et de gonflement des poumons. Heureusement, il existe des traitements disponibles pour aider les bébés atteints de bronchiolite du nourrisson à respirer plus facilement.

Qu’est-ce que la bronchiolite du nourrisson ?

La bronchiolite du nourrisson est une maladie virale qui touche les nourrissons. Elle se caractérise par une inflammation des bronchioles, les petites voies respiratoires des poumons. La bronchiolite du nourrisson est généralement causée par un virus appelé rhinovirus, le virus responsable du rhume. Les autres virus qui peuvent provoquer la bronchiolite du nourrisson sont le virus respiratoire syncytial (RSV), le virus parainfluenza et le virus influenza. La bronchiolite du nourrisson peut être grave, mais aussi sans gravité si bien soignée.

À consulter aussi : Quelles sont les causes des crises d'asthme ?

Quelles sont les causes de la bronchiolite ?

La bronchiolite est une inflammation des bronchioles, les petites voies respiratoires qui relient les bronches aux alvéoles pulmonaires. Elle est le plus souvent causée par un virus, le plus souvent le virus respiratoire syncytial (VRS), et se manifeste le plus souvent chez les nourrissons de moins de 6 mois.

D’autres virus peuvent également être responsables de la bronchiolite, notamment les virus de l’herpès, de la varicelle et de la rougeole. La bronchiolite peut aussi être causée par une bactérie, le Bordetella pertussis, qui est à l’origine de la coqueluche.

La bronchiolite se caractérise par une respiration sifflante, une toux, des difficultés respiratoires et une fièvre. Les symptômes sont généralement les plus sévères chez les nourrissons de moins de 3 mois et peuvent durer plusieurs semaines.

La bronchiolite est une maladie potentiellement grave, en particulier chez les nourrissons prématurés, les nourrissons atteints de maladies cardiaques ou pulmonaires chroniques, ou les nourrissons dont le système immunitaire est affaibli.

La bronchiolite est le plus souvent traitée avec des médicaments symptomatiques, tels que des antitussifs et des antihistaminiques, et des mesures pour soulager la respiration, telles que l’inhalation d’humidité. Les antibiotiques ne sont généralement pas indiqués, car la bronchiolite est causée par un virus.

À parcourir aussi : Se faire opérer de l'appendicite enceinte : comment ça se passe ?

Quels sont les risques ?

Les bébés atteints de bronchiolite du nourrisson peuvent avoir de la fièvre, tousser, et respirer rapidement et profondément. Ils peuvent aussi avoir du mal à boire et à manger. Les bébés atteints de bronchiolite du nourrisson peuvent tousser, avoir du mal à respirer et à s’alimenter. Ils peuvent également avoir de la fièvre, des rhinorrhées et de l’hypoxémie. Dans les cas les plus sévères, les bébés atteints de bronchiolite du nourrisson peuvent avoir besoin d’oxygène supplémentaire et de soins médicaux intensifs. Les bébés prématurés, les bébés atteints de maladies cardiaques ou pulmonaires, et les bébés atteints de maladies immunitaires sont à risque de complications graves de la bronchiolite du nourrisson.

Que faire en cas de symptômes suspects ?

La première chose à faire est de consulter votre pédiatre, mais il y a des mesures que vous pouvez prendre pour aider votre enfant à se sentir mieux. Si votre enfant a de la fièvre, vous pouvez lui donner un antipyrétique. Vous pouvez également l’aider à respirer en l’emmenant dans une salle de bain chaude. Si votre enfant a de l’hypoxémie, vous devrez peut-être l’emmener aux urgences pour qu’il puisse être traité avec de l’oxygène.

Plan du site