Que faire contre la néophobie alimentaire ?

Publié le : 08 novembre 20225 mins de lecture

La néophobie alimentaire est une étape normale du développement du jeune enfant caractérisée par une aversion prononcée pour les aliments nouveaux ou inconnus. Elle débute en général vers 18 mois et se manifeste entre 2 et 6 ans. Elle s’atténue ensuite progressivement. Cette période est cependant cruciale car c’est à cet âge justement que se forme le goût des enfants..

Varier les propositions

Varier les propositions alimentaires est une stratégie efficace pour lutter contre la néophobie alimentaire. En effet, si les enfants sont exposés à de nouveaux aliments de manière régulière, ils finiront par s’y habituer et les accepter. Cela leur permettra également de développer leur goût et de se familiariser avec les différentes saveurs. Il est donc important de leur proposer de nouveaux aliments régulièrement, tout en leur offrant des aliments qu’ils aiment et qu’ils connaissent déjà.

Préparer les aliments de façon attrayante

Une des façons de surmonter la néophobie alimentaire est de cuisiner les aliments de manière attrayante. Cela peut être aussi simple que de les présenter de manière attractive sur une assiette, en dessinant un bonhomme ou en formant une montagne, ou en les décorant avec des herbes et des épices. Les aliments peuvent également être préparés de manière plus élaborée, comme en les faisant rôtir, en les grillant ou en les cuisant à la vapeur. Une préparation appétissante peut aider à surmonter la réticence à essayer de nouveaux aliments.

Éviter de forcer votre enfant à manger

Forcer votre enfant à manger peut être contre-productif et peut entraîner une association négative des aliments à une contrainte. Cela peut également entraîner une frustration et une perte de confiance en soi chez l’enfant. De plus, forcer un enfant à manger peut entraîner des problèmes de santé tels que des ulcères et des troubles digestifs. Si vous suspectez que votre enfant a une néophobie alimentaire, il est important de consulter un professionnel de la santé.

Encourager-le à goûter de nouveaux aliments

Encouragez votre enfant à goûter de nouveaux aliments en lui faisant découvrir de nouvelles textures, couleurs et formes. Laissez-le toucher, sentir et même jouer avec les aliments avant de les goûter. Les enfants sont souvent curieux et aiment explorer de nouvelles choses, alors utilisez cette curiosité à votre avantage.

Offrez-lui de petites portions et laissez-le décider s’il veut en manger plus ou non. Ne le forcez pas à terminer son assiette si vous savez qu’il n’aime pas ce qu’il y a dedans. Cela ne fera que le dégoûter encore plus et rendre la prochaine expérience encore plus difficile.

Faites preuve de patience et ne vous attendez pas à ce qu’il aime tout de suite. Il peut vous falloir plusieurs essais avant que votre enfant ne se sente à l’aise avec un nouvel aliment. Continuez à lui offrir régulièrement le nouvel aliment, même s’il ne semble pas y toucher. Il finira peut-être par s’y habituer et par l’apprécier.

Si vous avez des difficultés à faire manger à votre enfant de nouveaux aliments, consultez un professionnel de la santé. Il pourra vous aider à identifier les causes de la néophobie alimentaire et à trouver des solutions adaptées à votre enfant.

Laissez-lui le temps de s’habituer à la nouveauté

Il est normal que les enfants soient néophobes, cela fait partie de leur développement. Il faut leur laisser le temps de s’habituer. Les enfants mettent souvent plusieurs mois, voire plusieurs années, avant d’accepter un nouvel aliment. Il faut donc être patient et ne pas les forcer.

Si vous voulez qu’ils acceptent un nouvel aliment, il faut leur en donner régulièrement, mais en petite quantité. Il faut aussi leur faire goûter des aliments variés et les laisser explorer. A l’issue de plusieurs présentations, l’aliment sera sans doute accepté.

La néophobie alimentaire est un trouble du comportement alimentaire caractérisé par le refus de goûter de nouveaux aliments. Cela peut être extrêmement frustrant pour les parents, surtout si vous avez l’impression que votre enfant manque de variété dans son alimentation. Heureusement, il existe quelques moyens de l’aider à surmonter cette peur et à s’ouvrir à de nouvelles saveurs.

Plan du site